L'embouage des réseaux de chauffages et la solution Rénov-Canalisation


Le constat Renov-Canalisation

La qualité de l'eau circulant dans le système de chauffage est essentielle pour son bon fonctionnement et son rendement énergétique.

Au fil du temps, l'embouage et l'entartrage d'un circuit entraînent l'obstruction partielle ou complète du réseau, et également la corrosion de certains composants, notamment des émetteurs en tôle d'acier.

 

Le diagnostic Renov-Canalisation

Les origines de ces phénomènes sont nombreuses

  • La qualité physico-chimique de l'eau utilisée, mesurée par de nombreux paramètres : le pH, la dureté (teneur en calcaire dissout), la conductivité (approximation de sa minéralisation totale), les taux de fer/chlorures/ sulfates, la présence de particules abrasives en suspension.
  • La calamine couvrant à l'origine les faces internes des tubes et tôles d'acier assemblés pour former le circuit de chauffage.
  • Les résidus de construction. Les liaisons des tubes par des raccords mécaniques ou à souder sont à l'origine de déchets (morceaux de filasse, métal d'apport de soudure autogène ou de soudo-brasure, particules métalliques…).
  • La corrosion : cette réaction d'oxydation, qui a lieu entre l'oxygène de l'eau et les parties métalliques de l'installation, ramène l'acier à son état d'origine en oxydes ferreux et ferriques, insolubles et se déposant sous forme de boue dans l'installation.
  • Les interactions entre les différents métaux employés dans l'installation peuvent aggraver la corrosion en provoquant un phénomène de pile électrochimique.
  • La typologie et la température des installations, qui peuvent entraîner la prolifération de bactéries (ferrobactéries thermorésistantes) qui aggravent le processus de corrosion.

Lorsqu'il atteint un niveau conséquent, l'embouage se traduit par :

  • Des surchauffes locales de la chaudière. Elles conduisent à des vaporisations locales de l'eau et, à terme, à l'éclatement des parties qui atteignent les limites d'élasticité du métal.

Surchauffes de la cahudière et baisse de température des radiateurs

  • Une baisse d'efficacité des échangeurs de chaleur (impossibilité d'atteindre une température de confort dans les locaux concernés). Les radiateurs sont froids dans les parties basses. Pour arrêter les gargouillements dans les radiateurs, les utilisateurs doivent les purger pour évacuer les gaz qui s'accumulent en partie haute.
  • Des fuites d'eau apparaissent sur les faces externes de radiateurs en acier.
  • De fréquents appoints d'eau au niveau d'un chauffage individuel. Des écoulements d'eau se produisent parfois au niveau du groupe de sécurité de la chaudière.

Au niveau de la chaudière, les dépôts qui se forment sur les faces internes de l'installation peuvent conduire à la déformation, voire l'éclatement des surfaces de chauffe. En effet, la température de la paroi chauffée (côté eau) est de plus en plus élevée quand l'épaisseur de tartre carbonaté calcique augmente (voir schéma 1).

Au niveau des radiateurs, les dépôts (côté eau) réduisent la température de surface (côté air). La perte de température est proportionnelle à l'épaisseur du dépôt (voir schéma 2).

Sous les dépôts, la corrosion naît de la formation d'une pile galvanique, que des apports d'eau fréquents, qui enrichissent l'eau du circuit en minéraux et en oxygène dissout, favorisent. Ces corrosions peuvent conduire, à terme, à une perforation du métal sous-jacent.

 

Les bonnes pratiques

Traitement préventif

    • Nettoyer et rincer impérativement l'installation lors des essais de mise en pression afin d'éliminer la calamine et les résidus de mise en œuvre générateurs de boue.
    • S'assurer que l'eau de remplissage et d'appoint est adoucie, voire désionisée, afin de réduire sa conductivité et d'exclure la précipitation de composés minéraux.
    • Dans les circuits « tout acier », ajouter des produits à base de soude, d'orthophosphates de sodium et de carbonates de sodium pour rester dans le domaine de passivité du métal. Prévoir aussi des inhibiteurs de corrosion, des séquestrants d'ions alcalino-terreux, des réducteurs d'oxygène et des produits de suspension-dispersion des boues.
    • Mettre en place un compteur volumétrique sur l'eau d'appoint, ce qui permet d'évaluer la quantité d'eau ajoutée et de produit de traitement nécessaire.
 

L'essentiel

  • Nettoyer et rincer le circuit avant mise en service.
  • Vérifier la bonne qualité de l'eau de circulation et d'appoint, et si nécessaire la traiter, dans le respect de la réglementation.
 

A consulter

  • DTU 60.1 : Plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation.
  • NF DTU 60.5 : Canalisations en cuivre.
  • DTU 60.11 : Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d'évacuation d'eaux pluviales.
  • NF EN 1057 + A1 : Cuivre et alliages de cuivre - Tubes ronds.

La solution Nuflow France

Rénov-Canalisation à l'aide de son procédé exclusif permet

  • un nettoyage de la canalisation et une capacité de reprise du diamètre nominal à l'aide d'un aero sablage exclusif et un sable d'une granulométrie particulière.
  • une injection de résine epoxy haute temperature permettant un colmatage des fuites et une possibilité de garantir les réseaux 10 ans sans fuite
  • une parfaite circulation du fluide calorifique sans plus de perturbation et une réduction importante de la consommation d'énergie

 

Pour plus d'information contacter nous au 04.93.51.43.04 ou par mail legrand@renovcanalisation.com  ou venez dialoguer en direct avec nous

Écrire commentaire

Commentaires : 13
  • #1

    Tammi Scheuermann (samedi, 04 février 2017 11:24)


    Have you ever thought about including a little bit more than just your articles? I mean, what you say is important and everything. Nevertheless think about if you added some great pictures or videos to give your posts more, "pop"! Your content is excellent but with images and clips, this website could certainly be one of the most beneficial in its niche. Very good blog!

  • #2

    Cornelia Porco (lundi, 06 février 2017 04:33)


    It's remarkable to visit this website and reading the views of all friends on the topic of this post, while I am also zealous of getting know-how.

  • #3

    Jenni Johnston (lundi, 06 février 2017 07:07)


    I do believe all the ideas you've introduced for your post. They're very convincing and will definitely work. Nonetheless, the posts are too brief for novices. May just you please extend them a bit from subsequent time? Thanks for the post.

  • #4

    Tami Caruso (lundi, 06 février 2017 20:02)


    Thanks for finally writing about > %blog_title% < Liked it!

  • #5

    Rosio Walworth (mardi, 07 février 2017 00:57)


    Hi there, I enjoy reading through your post. I like to write a little comment to support you.

  • #6

    Connie Avans (mardi, 07 février 2017 16:22)


    Great website. A lot of helpful information here. I'm sending it to several friends ans additionally sharing in delicious. And obviously, thanks for your effort!

  • #7

    Dewey Magby (mardi, 07 février 2017 17:40)


    Greetings from California! I'm bored to tears at work so I decided to check out your website on my iphone during lunch break. I really like the information you present here and can't wait to take a look when I get home. I'm amazed at how fast your blog loaded on my cell phone .. I'm not even using WIFI, just 3G .. Anyhow, great site!

  • #8

    Alesha Shah (mardi, 07 février 2017 19:44)


    Hey there I am so glad I found your website, I really found you by accident, while I was researching on Askjeeve for something else, Regardless I am here now and would just like to say thanks for a remarkable post and a all round exciting blog (I also love the theme/design), I don't have time to look over it all at the moment but I have saved it and also added in your RSS feeds, so when I have time I will be back to read a great deal more, Please do keep up the superb job.

  • #9

    Lila Denk (mercredi, 08 février 2017 20:17)


    Great weblog right here! Also your site quite a bit up fast! What host are you using? Can I am getting your affiliate link in your host? I want my website loaded up as quickly as yours lol

  • #10

    Elaina Schuch (mercredi, 08 février 2017 23:26)


    Hmm it seems like your blog ate my first comment (it was super long) so I guess I'll just sum it up what I wrote and say, I'm thoroughly enjoying your blog. I as well am an aspiring blog blogger but I'm still new to everything. Do you have any recommendations for inexperienced blog writers? I'd certainly appreciate it.

  • #11

    Angella Provenza (jeudi, 09 février 2017 08:12)


    My brother recommended I may like this blog. He was once totally right. This post truly made my day. You can not consider simply how much time I had spent for this info! Thanks!

  • #12

    Vincenzo Pellegrino (jeudi, 09 février 2017 16:34)


    What's Happening i am new to this, I stumbled upon this I have found It absolutely useful and it has helped me out loads. I am hoping to give a contribution & help different customers like its helped me. Great job.

  • #13

    Christina Caskey (jeudi, 09 février 2017 20:42)


    Today, I went to the beach with my children. I found a sea shell and gave it to my 4 year old daughter and said "You can hear the ocean if you put this to your ear." She put the shell to her ear and screamed. There was a hermit crab inside and it pinched her ear. She never wants to go back! LoL I know this is entirely off topic but I had to tell someone!